Accueil > Pédagogie > Enseignement primaire > Cycle 3 > CM2 B > Archives 2015/2016 > Notre vie de classe > Notre rencontre avec Marie Sellier

Notre rencontre avec Marie Sellier

par ZOCCOLA Marjorie

Pourquoi avons-nous rencontré Marie Sellier, l’auteur du Journal d’Adeline ?

Le concours Azimut se passe dans de nombreux lycées français d’Asie. Cette année, tous les livres parlent de l’art. Il y a plein de livres et chacun a un petit carnet de lecture. Ce carnet pose des questions sur le livre et on doit répondre, pour être sûr qu’on a bien compris. Quand on a lu tous les livres et rempli tout le carnet de lecture, on doit voter pour choisir le livre que l’on préfère. Dans chaque école française d’Asie qui participe, un auteur d’un livre sélectionné pour Azimut vient.
Ce concours est pour les CM2 et les sixièmes.
Dans notre école, c’est Marie Sellier qui est venue. Elle nous a présenté ses livres, elle nous a aussi lu le livre qu’elle n’a pas encore fini puis nous l’avons interviewée. Tu Phuong

Avant la venue de Marie Sellier...

Avant la rencontre avec Marie Sellier, nous lui avons préparé un cadeau avec les sixièmes C. Nous avons réalisé des collages en groupes à partir des œuvres de Vincent Van Gogh dont les personnages parlent dans le livre Le Journal d’Adeline. Dans chaque groupe, il y avait des CM2 et des sixièmes. Nos œuvres sont faites avec de la peinture, de l’encre, du papier calque... Nous avons découpé, collé, dessiné, peint…. Nous avons collé toutes les œuvres ensemble comme une fresque qui est enroulée autour d’un gros tube pour les présenter tous ensemble. On a inventé des dialogues entre Van Gogh et Adeline, le personnage principal. Adeline pose des questions et Van Gogh lui répond. Ngân







Notre fresque dialoguée

Sur ces photos, on peut voir les CM2B et les 6e C qui présentent des travaux que nous avons faits pour Marie Sellier.
Pour faire ces travaux, nous nous sommes vus plusieurs fois.
D’abord la maîtresse avait fait des groupes avec des CM2 et des 6e puis elle nous avait dit qui des CM2 ou des sixièmes allaient être Adeline ou Van Gogh.
Ceux qui étaient Adeline devaient inventer des questions puis ceux qui étaient Van Gogh devaient y répondre, comme ça on a inventé des dialogues.
Après avoir écrit les dialogues, nous avons pris des images des tableaux de Van Gogh sur lesquels nous travaillons puis nous avons eu le droit de les découper et les textes des dialogues aussi pour créer des collages et des montages. Pour décorer, nous avons mis de l’encre dessus.
Pour indiquer à Marie Sellier qui était Van Gogh, ceux qui l’étaient mettaient un chapeau de paille. Angiolina



L’interview de Marie Sellier

Quand Marie Sellier est venue, on lui a posé des questions pour en savoir plus sur les deux livres qu’on a lus. On l’a aussi interrogée sur Van Gogh. Les sixièmes ont également posé des questions qu’ils avaient préparées. Antoine



Les petits carnets de Marie Sellier

Marie Sellier nous a montré ses carnets pendant l’interview. Elle nous a expliqué qu’elle y écrit ses notes, ses idées et parfois elle dessine. Mais elle a dit qu’elle ne dessinait pas très bien ! Elle a toujours ses carnets sur elle parce que quand elle a une idée, elle en prend un et écrit. Ania

Marie Sellier nous a montré ses œuvres. Beaucoup d’entre-elles sont des contes asiatiques. Les livres en accordéon ont deux côtés. Le premier, c’est l’histoire et le deuxième est une grande illustration qui représente des dragons. Il y a quatre livres comme ça. Marie Sellier transforme beaucoup de contes, pour qu’ils fassent moins peur. Dans le livre Le petit Chaperon Chinois, la version d’origine est un peu dégoûtante. Elle a aussi écrit Mon carnet vietnamien qui est un journal intime aussi. Elle travaille beaucoup avec son illustratrice, Cécile Gambini. Mai Linh


En exclusivité, la dernière œuvre de Marie Sellier !

Sur cette photo, vous pouvez voir Marie Sellier qui nous montre en exclusivité son prochain livre intitulé Madame Linh.
Elle nous a montré ce livre mais elle nous a aussi dit qu’elle ne l’avait pas encore fini et qu’il y avait encore des retouches à faire.
Marie Sellier s’est beaucoup inspiré du Vietnam comme pour son autre livre Mon carnet vietnamien
Je trouve que les images sont magnifiques et que le texte est très bien écrit, même s’il n’est pas tout à fait terminé ! Andréa

L’atelier d’autoportraits

Après avoir rencontré Marie Sellier à la bibliothèque, nous sommes remontés en classe et nous avons dessiné nos autoportraits au fusain, avec Marie Sellier. Pendant ce temps, Marie Sellier était à côté de nous et signait une dédicace pour chacun de nous. Maëlle

Marjorie nous a donné une feuille pour dessiner notre portrait. Elle nous a aussi donné un miroir pour se regarder. Le but c’est de se regarder et après de dessiner notre visage. Quand on avait fini, avec un fusain, on a repassé les traits du dessin et après on a pris une couleur d’encre pour le fond. A la fin, la maîtresse les a ramassés et accrochés au mur. Gia Linh



Petit bonus

Marie Sellier a repéré dans notre bibliothèque de classe le livre écrit par une de ses amies. Alors, elle a demandé à quelques élèves de poser pour une photo qu’elle lui montrera !

Portfolio