Accueil > Vie Scolaire > Éducation à l’environnement pour un développement durable > Le témoignage des 4A sur la visite d’une exposition du CIRAD

Le témoignage des 4A sur la visite d’une exposition du CIRAD

Les 4A au coeur du développement durable

par COVET Ludovic

Le vendredi 18 octobre de 8h30 à 10h30, nous, les élèves de 4e A, nous rendîmes à l’Espace pour visiter l’exposition du CIRAD (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement).

Crée en 1984, le CIRAD est un centre de recherche français qui répond, avec les pays du Sud, aux enjeux internationaux de l’agriculture et du développement.

Sa mission centrale est de contribuer au développement rural des pays tropicaux et subtropicaux par des actions de recherche, des réalisations expérimentales, des actions de formation (en France et à l’étranger) ou encore la diffusion d’information scientifique et technique. Voilà vingt ans que le CIRAD est un partenaire majeur des institutions nationales et des universités vietnamiennes.

Ce partenariat de longue date est salué par une exposition de photographies, réalisée par le CIRAD et actuellement présentée à Hanoï. Après une brève présentation sur le CIRAD et sur le thème de l’exposition, les élèves étaient divisés en petits groupes pour visiter les affiches présentant quatre thèmes dont :

  • l’agro écologie,
  • la qualité et la sécurité alimentaire,
  • la transformation des campagnes paysannes vietnamiennes
  • et nourrir Hanoï en 2020.

L’exposition est composée d’une cinquantaine de posters présentant plus de cent photos légendées en français et en vietnamien, prises par des chercheurs dans le cadre du projet. Présentée à l’Institut français de Hanoï jusqu’à mi-novembre 2013, elle sera par la suite proposée au public français en 2014 lors d’événements organisés dans le cadre de l’année du Vietnam en France.

Enfin, pour terminer les deux heures, nous devions remplir un petit questionnaire sur les problématiques qu’on a observées. Histoire de vérifier notre bonne assiduité !

Par Van Anh et Riccardo