Accueil > Vie Scolaire > Ambassadeurs en herbe > Retour en images sur une rencontre des ambassadeurs en herbe olympique (...)

Retour en images sur une rencontre des ambassadeurs en herbe olympique !

par ORHAN Pauline

Mis à jour le 19/05/2017 par l’AEFE AEFE Agence pour l’enseignement français à l’étranger
Source : http://www.aefe.fr/vie-du-reseau/zo...

L’hymne des JO a retenti en Paris en ce mois de mai… pour donner le coup d’envoi de chaque débat des ambassadeurs en herbe 2017, lauréats du tournoi de joutes oratoires qui s’est déroulé sur toute l’année scolaire dans le réseau des établissements français à l’étranger. La 5e rencontre internationale Ambassadeurs en herbe était placée sous le signe des valeurs de l’olympisme, thèmes des échanges auxquels ont également participé des élèves d’un lycée parisien du réseau des écoles associées à l’UNESCO, de jeunes reporters internationaux venus de Rome et de Marrakech (JRI AEFE AEFE Agence pour l’enseignement français à l’étranger ) et de grands champions olympiques et paralympiques : Gévrise Émane, Michaël Jérémiasz et Marie-Amélie Le Fur.


Rencontre internationale Ambassadeurs en herbe... bởi aefetv

Retour en images sur la rencontre internationale Ambassadeurs en herbe 2017 : une rencontre sur le thème « Où en est-on de l’esprit olympique ? Regards de jeunesse ». © AEFE AEFE Agence pour l’enseignement français à l’étranger

Mardi 9 mai, c’est au siège du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), près du stade Charléty à Paris, que sont rassemblés les cinquante ambassadeurs en herbe. Ils y sont accueillis par Denis Masseglia, président du CNOSF et signataire d’une convention de partenariat avec l’AEFE. Au programme : des ateliers préparatoires au débat, avec le concours de comédiens de la Ligue d’improvisation, des inspecteurs pédagogiques de l’AEFE et d’une grande championne, la judoka Gévrise Émane.

Les cinquante ambassadeurs en herbe sont alors répartis dans cinq commissions réunissant chacune dix élèves de différentes régions du monde : six jouteurs (deux écoliers, deux collégiens et deux lycéens), deux modérateurs et deux médiateurs. Les jouteurs se présenteront dans la langue du pays d’implantation de leur établissement puis s’exprimeront en français sur la thématique de leur commission et mèneront un débat contradictoire sous la houlette des modérateurs. Les médiateurs réaliseront une synthèse des débats en anglais puis dégageront des préconisations à adresser aux autorités du mouvement olympique : regards de jeunesse sur l’esprit olympique.

Mercredi 10 mai et jeudi 11 mai, la rencontre se poursuit au Centre de conférences ministériel, rue de la Convention, au sein de l’un des deux sites du ministère des Affaires étrangères à Paris. Une délégation de l’École internationale bilingue (EIB) Victor-Hugo, établissement parisien membre du réseau des écoles associées à l’UNESCO, y a rejoint les ambassadeurs en herbe des lycées français du monde.

Sur l’estrade : un pupitre et des tables disposées en U pour les débatteurs. Dans la salle : un public nombreux, souvent sollicité pour réagir aux propos des orateurs, et une régie où officient de jeunes reporters internationaux (JRI) pour diffuser les débats en direct sur le site de l’AEFE. Au fond : un studio de Web radio, où les JRI interviewent leurs invités. Et parmi ces invités : deux grands champions au palmarès sportif impressionnant, engagés au service du handisport et de l’esprit de partage porté par la candidature de Paris 2024 : Marie-Amélie Le Furet Michaël Jérémiasz. Leurs échanges avec les élèves ont montré que les valeurs olympiques trouvent un réel écho auprès de la jeunesse.

Les postulats, thèmes des débats contradictoires des cinq commissions :

Commission Santé : le sport, c’est la santé.
Commission Relations internationales : les Jeux olympiques soudent les nations entre elles.
Commission Différences : les Jeux olympiques effacent les différences.
Commission Éthique : l’esprit de compétition est compatible avec les valeurs de l’olympisme (respect, amitié et excellence).
Commission Culture et éducation : il faut aimer le sport pour adhérer aux valeurs de l’olympisme.
►Écoutez l’émission de radio