Accueil > Pédagogie > Enseignement secondaire > Sciences & technologie > Problématique : Comment et pourquoi sont...

Problématique : Comment et pourquoi sont...

Réalisé par Duc Huy, Bach, Henri

par LE Duc Huy, LE Hoang Bach, MAGNIER Henri

En SVT, SPC et en Math, on a appris que le dioxyde de carbone (CO2) est un gaz à effet de serre. C’est à dire ce gaz garde une partie de la chaleur qui vient du Soleil dans l’atmosphère. Cela permet de réchauffer la Terre.
Depuis la révolution industrielle, en raison de la combustion constante de très grandes quantités de carbone fossile (le charbon, le pétrole et le gaz naturel...), alors que la régression des incendies, des forêts et des superficies végétalisées se poursuit, le taux de CO2 dans l’air augmente régulièrement ainsi que la température.
La plupart des voitures maintenant utilisent des moteurs à combustion qui ont besoin du pétrole comme carburant pour fonctionner. Lorsqu’à la combustion de ce carburant, les voitures rejettent une quantité de CO2 qui contribue à l’effet de serre.
Pour calculer cette quantité de CO2 il faut multiplier la consommation avec la masse volumique du carburant, la ratio molécule par molécule et la masse du molécule CO2 et diviser tout cela par cent fois masse du molécule carburant.
Cette quantité permet aux consommateurs de savoir quels sont les voitures les moins polluants ou les plus polluants.
Pour réduire le nombre de voitures qui émettent beaucoup de CO2, le ministère de la transition écologique et solidaire a instauré le système bonus-malus. Le système bonus-malis vise à récompenser, via un bonus, les acquéreurs de voitures neuves émettant le moins de CO2, et à pénaliser, via un malus, ceux qui optent pour les modèles les plus polluants.
En conclusion, l’industrie automobile ont défini les normes du rejet CO2 par une formule pour indiquer au consommateur les impacts evironnementaux d’une voiture et de permettre de savoir les acquéreurs de voitures neuves qu’on doit récompenser.