Accueil > Pédagogie > Enseignement secondaire > Sciences & technologie > Technologie > Projets 2014-2015 > Notre RoboGeek

Notre RoboGeek

Notre professeur de technologie nous a proposé un projet de réalisation de robot avec les démarches professionnelles de l’usine. Voici les membres de notre groupe :

  • Dong Nghi :
  • Ngoc :
  • Nam Phuong :

Pendant quelques mois nous avons fait des TP qui nous ont appris à réaliser un fichier technique d’un objet. Nous avons commencé une séance avant les vacances, à dessiner des croquis du châssis du robot, c’est-à-dire la base contenant le moteur, le boitier, etc. Notre robogeek ressemble à une tortue et sa carapace nous a causé beaucoup de problème puisque les plaques PVC sont rigides et ne peuvent prendre une forme arrondie. Nous décidons donc de faire une carapace qui d’ouvre pour stocker les petits objets comme des bonbons. Cette tâche est très compliquée à réaliser, nous allons sûrement faire des modifications lors de la fabrication.

Ensuite, le professeur nous a demandé de crée le dessin 3D du robot sur Sketch Up, un logiciel très pratique pour cette tâche. Comme cela fait longtemps que nous n’avons pas utilisé le logiciel, nous avons perdu beaucoup de temps à étudier les fiches méthodes données par le professeur. Quand nous avons acquis à peu près les connaissances de bases sur l’utilisation de Sketch Up, nous avons commencé à construire notre robogeek-tortue. Mais c’est encore la forme ronde de la carapace de la tortue qui nous pose de nombreux problèmes. Pour nous, tracer la forme de notre robot sur Sketch Up est une tâche presqu’impossible.

C’est à ce moment-là que nous avons rendu compte que pour qu’une voiture soit solide, le châssis doit être d’une seule pièce, comme sur l’image d’une voiture sans carrosserie que nous a montré le professeur. Cependant, notre voiture était de plusieurs pièces, collées ensemble. Alors, nous devons redessiner le schéma du robot sur papier, reconsidérer ses mesures et les options que nous avons pour pouvoir la fabriquer. C’est comme si on reprenait notre projet à zéro.
Sans faire exprès, un membre de notre équipe à effacer l’intégralité du fichier Sketchup contenant notre dessin du robot en 3D. Mais comme nous avons porté quelques changements sur le dessin initial, nous avons pu perfectionner le deuxième dessin.

Après la visualisation en 3D sur Sketchup, on a essayé de faire le dessin pour fabriquer la maquette en papier sur plusieurs logiciels, notamment sur Gimp et Inkscape et on n’a pas encore réussit de les maitriser. A la fin de la séance on a décidé de faire le dessin sur Geogebra, qu’on utilise pour les cours de Maths info. La prochaine séance on s’est aperçues qu’on ne peut pas imprimer les parties du robot en grandeur d’une feuille A4, dont le logiciel Publisher est plus approprié pour ça.
On a imprimé et découpé les parties de la maquette du robot, et on a modélisé le robot en papier. Cette activité nous a plu énormément. La classe est abondante en scotch.

La prochaine séance on a construit le bloc moteur, On a utilisé le logiciel CFAO pour pouvoir réaliser le châssis du robot avec l’appareil Charly (couper les planches) qui peut faire le travail de quelques séances en quelques minutes. Mais comme toutes les membres du groupe sont mal-organisées on n’a pas ramené le matériel pour faire la coque. La séance du 5 mai, nous avons ramené un bol en plastique qui correspond aux dimensions.

Pendant la séance du 12 mai, nous avons fait la partie FAO pour pouvoir ensuite user les pièces avec Charly. Nous avons ensuite fait connaissance avec un programme de commandement robotique, Maintenant, il n’y en a plus qu’à mettre les pièces ensemble et à instaurer le programme dans le robot. En tout cas nous espérons que notre robot fonctionnera bien et si possible, être le gagnant du concours.

Nous nous amusons à faire ce projet malgré les disputes. Cet aventure nous a apprises à travailler en groupe et à faire un projet jusqu’au bout. Aurevoir !