Accueil > Pédagogie > Enseignement secondaire > Sciences & technologie > Mathématiques > Modèles de calculatrices recommandés

Modèles de calculatrices recommandés

par MOTTIER Pierre

Classes de 6e, 5e, 4e et 3e

Il est beaucoup plus facile de progresser ensemble si tous les élèves d’un même groupe possèdent des modèles compatibles, aux fonctionnalités similaires. Nous avons donc fait le choix de recommander un modèle, peu onéreux et facile à trouver sur le marché vietnamien : la CASIO fx-570ES. Les autres modèles CASIO fx-***ES ont un mode de fonctionnement identique et peuvent tout à fait convenir aussi (il peut manquer quelques fonctions utiles en troisième, cependant). Ces calculatrices sont commercialisées en France sous l’appellation CASIO fx-92 Collège.
Attention : les modèles CASIO fx-***MS ont un type de fonctionnement différent et sont moins bien adaptés au travail fait en mathématiques au collège, notamment en statistiques.

Classes de 2nde, 1re et terminale

Les programmes d’enseignement des mathématiques du lycée, dès la seconde et pour toutes les séries générales de première et terminale, mais aussi de sciences physiques des classes de 1re S et de terminale S, exigent que les élèves de ces classes utilisent une calculatrice scientifique, de type graphique.
Nouveauté (rentrée 2015) ! La note de service n° 2015-056 du 17-3-2015 du Ministère de l’Éducation Nationale précise les règles relatives à l’utilisation des calculatrices électroniques : celles-ci doivent, à partir de la session du baccalauréat 2018, être munies d’une fonctionnalité « mode examen ». Cela concerne donc les élèves qui entreront en seconde en septembre 2015. Le texte s’applique aussi à l’examen du brevet des collèges.

Le Lycée Alexandre Yersin propose aux élèves des classes de seconde, première et terminale, de centrer l’apprentissage sur un unique modèle de calculatrices comportant le « mode examen » : la CASIO GRAPH 35+E.

Les autres modèles ne possèdent pas le même langage de programmation et les chemins d’accès aux fonctionnalités sont différents. Multiplier les modèles utilisés dans une même classe rend impossible une utilisation pédagogique efficace de cet outil indispensable.

Il existe, à notre connaissance, deux distributeurs et/ou revendeurs de ce produit au Vietnam (mais on n’y trouvera pas forcément les calculatrices avec « mode examen »... ) :
Pin Tuấn Dung, Ngõ 63 Hàm Long - Hoàn Kiếm - Hà Nội (page Internet : http://www.pintuandung.com.vn/),
Tràng An Calculators & Education Equipments, basé à Ho Chi Minh Ville (page Internet : http://www.texas-vernier.com/index.php).

Il est donc recommandé aux familles effectuant un séjour en France, dont l’un des enfants entre en classe de seconde, de se procurer le modèle avec « mode examen » (que l’on peut facilement trouver en grandes surfaces). Il existe aussi des possibilités de commandes (éventuellement groupées) par Internet (dans un moteur de recherche, entrer les mots-clés calculatrice+casio+achat+groupé, par exemple) pour les familles qui ne peuvent se rendre en France.

Remarque : ceux parmi les élèves dont le grand frère ou la grande sœur a eu le baccalauréat avant eux, peuvent sans problème utiliser la calculatrice (sans « mode examen ») de leur aîné(e) pendant les années de lycée, mais devront pouvoir se procurer le modèle équivalent avec « mode examen » pour être autorisés à utiliser ce matériel lors des épreuves du baccalauréat, à partir de la session 2018...