Accueil > Pédagogie > Enseignement secondaire > Sciences & technologie > Technologie > Projets 2015-2016 > MNP-CONCEPT-BKM

MNP-CONCEPT-BKM

Par MEESSEEN Brieuc, NGUYEN Vu Trung Kien et PRANEUF Phung Minh

Cher lecteur,

Nous vous présentons un article qui raconte l’histoire d’un groupe élève, commençant de zéro à un robot.

Il faut tout d’abord avoir une idée de ce qu’on veut faire, il faut ensuite créer un châssis et un design. Tout cela se fait a l’aide de notre imagination, il y a heureusement des logiciels permettant de faciliter la tâche. (SketchUp)

Nous avons commencer à créer un châssis sur papier et réaliser des mesures. Il fallait ensuite le dessiner sur Sketchup , un logiciel avec lequel on peut dessiner toute la maquette et ensuite la coque. (La vraie couleur sera jaune pas rouge)

Après, de compléter notre modèle sur le logiciel, nous décidons de réaliser la maquette avec des feuilles de papiers. De la on voit que notre idée est superbe. Nous jouons plutôt sur l’esthétique mais nous passons des séances à trouvé une solution pour pouvoir placer des blocs dans une espace si limité et enfin nous l’avons trouvée.Nous cherchons à pouvoir mettre des pièces dans une manière ou le robot ne soit pas déséquilibrer et que le châssis peut soutenir le poids nécessaire. En continuant notre maquette papier, nous trouvons des difficulté pour retrouver les mesures correctes, puisque nous essayons au maximum de les respecter en vraie grandeur. Nous décidons d’abandonner la maquette papier.

Le coque sera notre plus grand obstacle puisqu’on le construit dans une façon aérodynamique. Ensuite, nous utilisons une machine pour pouvoir couper précisément le châssis, la machine s’appelle ’Charly’. Après, nous avons mesuré les endroits pour viser. Les points en crayon sur le châssis sont justes des marquages pour percer un trou avec la perceuse. Ensuite quand nous avons fini de percé, nous attachons des pièces qui correspondent. Nous avons eues quelque problèmes sur l’organisation de l’espace du châssis. Enfin nous avons trouvé la solution.

Il nous reste juste la coque a faire, donc nous avons calculé les mesures de chaque pièces pour mettre dans un logiciel, qui permettra Charly a les couper. (Il nous en manque encore plusieurs pièces)

Ensuite, nous attachons tous les pièces ensembles pour former la coque, mais avant de mettre la coque sur le robot, nous décidons de programmer le robot en avance. Notre aventure n’est pas encore terminée, on vous réserve encore des surprises.