Accueil > Pédagogie > Enseignement secondaire > Sciences & technologie > Mathématiques > Pédagogies diverses > Les astuces SACoche du mois

Les astuces SACoche du mois

Vous adapterez ces deux exemples à vos différentes pratiques B-)

Exemple 1 : évaluation à la volée

Je fais une séance en salle informatique sur laquelle je décide d’évaluer certains items ; je ne sais pas au départ quel élève va « scorer » et je n’ai pas le temps d’attendre la fin de la séance afin d’évaluer, je dois évaluer « à la volée ».

Certains élèves peuvent ne pas s’en être réellement sortis par manque de temps ce qui ne veut pas dire qu’ils n’ont pas les compétences ciblées, on est tous différents !

Je score celles et ceux qui ont bâti positivement, les autres n’ont pas forcément à être évalués. Le problème ?

Si vous avez créé une évaluation globale (pour toute la classe), vous n’aurez pas évalué tout le monde et certains scores seront vides ou en N.N (non noté) ... Dans l’absolu, ce n’est pas réellement un problème du côté enseignant mais du côté élève ? Ceux qui n’auront pas scoré verront dans leur liste d’évaluations une évaluation avec des scores vides ou en N.N ce qui peut se justifier pédagogiquement ou pas ; la lisibilité des différentes évaluations peut tout de même rapidement perdre de son sens du côté élève. Avec ce type d’évaluation classe, vous ne pouvez pas modifier les élèves non scorés a posteriori. Une solution ?

Vous pouvez surtout créer une évaluation en choisissant « Evaluer des élèves sélectionnés » puis vous cochez tous les élèves de la classe... L’évaluation à la volée terminée, vous retenez les élèves avec des scores (mémoire visuelle, vous en avez une particulièrement développée, j’en suis sûr) ... Puis en modifiant l’évaluation, vous décochez les élèves non scorés.

Je pense que cette solution est tout à fait acceptable dans le cas de peu d’élèves évalués ou beaucoup d’élèves évalués (le travail de mémorisation est alors limité). Et dans le cas d’une évaluation plus répartie dans les nombres de scores ? Une copie d’écran rapide du résultat de l’évaluation dans une deuxième fenêtre juste à côté de sacoche et je décoche les élèves à décocher.

Exemple 2 : le regroupement d’items

Vous évaluez régulièrement un même nombre d’items dans certains types d’évaluations (travail personnel, démarche d’investigation, travail en groupes,...) et vous aimeriez pouvoir appeler ce type d’évaluation plutôt que de sélectionner à chaque fois ces items. Est-ce possible ?

Non seulement c’est possible mais c’est particulièrement simple à mettre en place : gestion des regroupements d’items.

Un Questionnaire à Réponses Multiples

Pourquoi certains logiciels éducatifs sont particulièrement bien pensés tout personnel éducatif confondu ?

  1. Parce qu’ils ont été développés au départ par des personnels éducatifs.
  2. Parce qu’ils ont été développés sur des objectifs non uniquement lucratifs.
  3. Parce que ce sont des logiciels libres où le code source est ouvert et donc accessible à d’autres développeurs.
  4. Parce qu’ils ont été pensés pour servir et non pour créer un besoin.
  5. Parce qu’ils ont été pensés pour devancer les contraintes pratiques de certaines exigences éducatives théoriques.

Un Cà Phê Den Đá à gagner pour les bonnes réponses :-P


Il n’existe pas de méthode absolue afin d’enseigner, c’est une
liberté rigolote du cerveau.
Il n’existe pas de limites à l’enseignement, c’est une liberté rigolote de
conviction.