Home > Pédagogie > Enseignement secondaire > Arts & EPS > Option Théâtre > Blog des élèves de l’Option Théâtre > Le théâtre Kabuki

Le théâtre Kabuki

KABUKI

歌 舞 伎

Le théâtre Kabuki est un style de théâtre traditionnel japonais, il est apparu durant l’ère Edo (1603-1868).
Ce style théâtrale est caractérisé par son originalité et son extravagance, en effet les costumes et le jeu sont tous deux peu ordinaires.
Les trois “kanji” séparés veulent dire distinctement:

  • 歌 “chant”
  • 舞 “dance”
  • 伎 “talent”

Le kabuki est un théâtre dans lequel les acteurs, chantent, dansent et sautent de manière spectaculaire. Les costumes sont ornés de couleurs chatoyantes et sont tout aussi peu ordinaires, bien qu’ils soient dans l’ensemble constitués de tenues traditionnelles japonaises (Hakama, Haori, Kimono et autre). Le personnage principal aura la partie haute du corps tout maquillé (blanc et rouge) et sera armé de deux sabre japonais (ornés de pompom et couleurs vives), l’un étant un katana (sabre et arme principale du samouraï mesurant à peu près 70 cm) et l’autre étant le wakizashi (arme secondaire du samouraï, plus petite que le katana: avec approximativement 40cm, elle représentait, chez les nobles, le statut social, c’est-à-dire si la personne était plus ou moins honorable).

Le jeu
Les acteurs du Kabuki sont accompagnés par des musiciens et les accessoiristes.
Ils se mettent souvent en position Mie. Il s’agit d’une position qui définit le caractère du personnage joué par l’interprétateur. Il existe deux manières de jouer : doucement : Wagoto et agressivement : Aragoto.

Auparavant, les actrices et acteurs prennent le rôle selon leur sexe. Il existe néanmoins des acteurs qui prennent le rôle d’une femme : Onnagata. Ainsi, seulement les hommes jouent dans les pièces de Kabuki. Cela est une tradition conservée jusqu’aujourd’hui.
Les acteurs parlent à une voix monotone, accompagnée de la musique traditionnelle.

Décors
La scène du Kabuki est caractérisée par de nombreux accessoires divers au niveau architectural, tels des planchers mobiles et des entrées secrètes dont l’acteur apparait ou disparait.
Une autre spécialité de la disposition scénique est le Hanamichi. C’est un espace long qui traverse ou entoure les rangées des spectateurs.

Notre projet
Durant ces trois trimestres nous avons plusieurs projets portants sur le genre du Kabuki. En ce premier trimestre nous vous présentons ce genre ainsi que la mise en place de notre projet. Voilà un dessin du costume que nous allons créér, inspiré de ce genre.

Note d’intention
Lors de la formation des groupes pour l’article du blog de théâtre, la date de la remise de la publication s’est vite rapprochée. Même si notre groupe est constitué de cinq personnes, nous avons eu du mal à arriver à une décision sur le produit final. On s’est intéressé premièrement à la réalisation des masques des personnages comiques en utilisant le papier-mâché. Ensuite, nous avons décidé de réaliser plutôt un costume, en sachant que personne n’est assez habile pour faire le papier-mâché. On a décide alors de faire le costume d’Arlequin. Désormais, une proposition tardive de la part d’Idriss a incité le groupe à réaliser le costume d’un personnage du théâtre Kabuki. Cette décision a en fait retardé beaucoup plus notre projet vu que le design de la tenue traditionnelle Kabuki diffère largement de celle d’Arlequin. Au final, nous n’avons pas encore pu faire grande chose pour le costume le jour de la remise de l’article.

Mael-Nam Le Port, Minh Duc Le, Idriss Bels, Dong Nghi Huy, Jade Peng