Accueil > Pédagogie > BCDI > Nouveautés > De la lecture pour les vacances !

De la lecture pour les vacances !

par AUMONT Mathilde

Des romans :

Les petites reines de Clémentine Beauvais

A cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le concours de boudins de leur collège. Les trois adolescentes décident d’aller fêter le 14 juillet à l’Élysée, montant à vélo comme vendeuses ambulantes de boudin justement.

A comme aujourd’hui de David Levithan

Tous les matins, A se réveille dans le corps de quelqu’un d’autre, fille ou garçon peu importe, la seule constante est l’âge. A prend la place d’un adolescent de 16 ans pendant 24 heures. A ne décide pas dans quel corps il va se retrouver et laisse le moins de traces possible de son passage. Jusqu’au jour où, dans le corps de Justin, il tombe amoureux de la petite amie de celui-ci, Rhiannon. A partir de ce moment, A ne pourra plus vivre comme si rien ne le concernait. Afin de voir Rhiannon, il va changer la vie de certains de ses hôtes d’un jour. Il va même jusqu’à mettre en danger l’un d’entre eux.

- Des romans de science-fiction :

U4. Jules de Carole Trébor

Un premier novembre, jour des morts, le filovirus U4 a touché la planète. Les humains succombent comme des mouches, mais les adolescents de quinze à dix-huit ans restent insensibles à la contagion. Jules est reclus dans son appartement parisien. Sans nouvelles de ses parents, il assiste depuis sa fenêtre à la propagation de l’épidémie. Afin de venir en aide à une fillette qui a mystérieusement échappé au virus, il doit affronter le monde extérieur. Son seul espoir réside dans le rendez-vous fixé par Warriors of Times.

The book of Ivy de Amy Engel

Après l’Apocalypse, un groupe de survivants s’est formé aux Etats-Unis. Deux familles luttent pour prendre le pouvoir. Les enfants de chacune des familles ont l’obligation de se marier chaque année les uns avec les autres. Ivy Westfall a été éduquée dans l’idée qu’elle devra tuer celui qui lui est destiné, Bishop, le fils du président. Toute sa communauté compte sur elle.

- Des romans noirs :

Garden of love de Marcus Malte

Alexandre Astrid reçoit par la poste un manuscrit anonyme placé sous le signe du poète anglais William Blake. Ce policier sur la touche y lit une version troublante, et même diabolique, de sa propre vie. Il est renvoyé à ses souvenirs les plus douloureux. Il fait alors ce qu’il sait faire de mieux : enquêter dans son propre passé.

Ténèbres, prenez-moi la main de Dennis Lehane

Patrick Kenzie et Angela Gennaro, les deux amis d’enfance devenus détectives privés sont de retour. Dans la bonne ville de Boston, ils se trouvent confrontés à une série de meurtres particulièrement odieux. Ces meurtres sont liés à certains événements du passé.

Speed Queen de Stewart O’Nan

Marjorie aime tout ce qui va vite : fast food, fast cars... Lamont, son amoureux, partage son gout pour les bolides ; Natalie, son amante, est serveuse dans un diner. Lors d’une virée sur la Route 66, ce trio diabolique bascule dans la grande délinquance : un hold-up qui tourne mal, un braquage qui se transforme en tuerie... Depuis le couloir de la mort, Marjorie raconte et se souvient.

Des bandes dessinées :

L’Iliade et l’Odysée de Soledad Bravi

Relecture humoristique de l’histoire de la guerre de Troie et du chemin parcouru par Ulysse pour rentrer à Ithaque.

Tony Chu, détective cannibale 1. Goût décès de John Layman et Rob Guillory

Grâce à ses dons de cibopathe Tony Chu parvient à connaître la nature et l’histoire de ce qu’il mange. Il les utilise parfois pour démasquer les auteurs de meurtres.

Miss Marvel 1. Métamorphose de John Layman et Rob Guillory

Kamala Khan, une adolescente musulmane en admiration devant Carol Danvers, se réveille avec des superpouvoirs. Elle découvre que cela implique de grandes responsabilités qui sont difficiles à gérer pour une jeune fille de Jersey City. Prix de la série 2016 (Festival d’Angoulême).

Des documentaires :

Le cerveau peut-il faire deux choses à la fois ? : et autres petites questions de grande importance de Fiamma Luzzati

Pour répondre aux petites et grandes questions de notre temps, l’auteure enquête, questionne, rencontre, et nous fait partager ses connaissances au moyen de petites saynètes dans lesquelles elle se représente de façon amusante.

L’utilité de l’inutile : manifeste ; Suivi de De l’utilité du savoir inutile de Nuccio Ordine et Abraham Flexner

Deux plaidoyers pour la gratuité du savoir et le désintéressement en littérature et en sciences humaines, face à une logique du profit immédiat considérant comme inutiles les connaissances qui ne seraient pas immédiatement rentables.